La Caravane de Serendip n°5 – janvier 2015

Nous avions commencé la rédaction de cette lettre d’information il y a quelques jours. Continuer à la rédiger aujourd’hui est vraiment difficile, car le traumatisme que nous vivons suite à la terrible tragédie d’hier ne nous permet pas d’écrire comme nous le voudrions. Nous espérons néanmoins parvenir à vous partager notre envie et notre détermination à faire vivre le projet de l’Oasis de Serendip.

Bonjour à tou-te-s ! Nous vous souhaitons nos meilleurs voeux pour cette année 2015. Voici la  lettre d’information de ce début d’année !

2015-solsAu programme de cette lettre d’info :

  • 2015, bienvenue dans l’année internationale des sols
  • La campagne de financement participatif : plus que quelques jours !
  • Un week-end aux Amanins pour construire des Oasis
  • 1ère rencontre pour un « Habitat groupé » au sein de l’Oasis

2015, bienvenue dans l’année internationale des sols

Les anciens ont décidé d’appeler notre planète la « Terre ». C’est en effet ce qui caractérise le mieux notre planète : cette rencontre intime entre le monde minéral des argiles et le monde organique de l’humus. L’association des deux, c’est cela qu’on appelle le « sol », et c’est le support principal du développement de la vie sur Terre !

On croit généralement que le sol est une « ressource » inépuisable. Il n’en est rien ! Entre 200 et 1000 ans sont nécessaires pour former 2,5 centimètres de sols, et les sols disparaissent aujourd’hui à un rythme effréné : 33 millions d’hectares seraient menacés de disparition (par régression, dégradation ou artificialisation) en Europe, selon un rapport de la Commission Européenne. « Les chambres d’agriculture reconnaissent qu’il y a un problème. Elles parlent de “fatigue des sols”, pour pudiquement dire “mort des sols” », observe Claude Bourguignon. « L’état des sols en France, en Europe et dans le monde est assez désastreux. Nous avons connu une chute extrêmement importante. En 1950, il y avait 4 % de matière organique dans les sols. Nous sommes descendus à 1,4 %. On ne peut plus descendre en-dessous de ce niveau », prévient Lydia Bourguignon. (Source : http://www.bastamag.net/Au-secours-la-terre-disparait)

Pour lutter contre la dégradation des sols, des méthodes de réintégration de l’arbre dans le systèmes agricoles ont été testées avec succès dans le monde entier. Ce n’est pas étonnant si l’on considère que, dans la plupart des régions du monde, l’arbre était, il y a encore quelques dizaines d’années, intégré dans tous les systèmes agricoles. Or la mécanisation et l’agrandissement de la taille des parcelles agricoles (par le remembrement) ont fait brutalement (à l’échelle de l’histoire de l’agriculture) disparaître l’arbre, et le savoir-faire traditionnel qui lui était lié. Il s’agit donc de re-découvrir ces savoirs-faire (prés-vergers, haies vives…), et de les combiner avec des techniques plus récentes (BRF, forêt comestible) pour nous appuyer sur le rôle aggradateur de l’arbre, et inventer l’agriculture de demain !

Derniers jours pour atteindre les 30 000 € sur KissKissBankBank

3 mois, cela semble longs et pourtant les 90 jours de la campagne sont presque écoulés.  Nous avons réalisé 7 soirées de présentation, et profité de plusieurs passages dans les media (France Inter, l’Age de Faire, Terra Eco, …). Le projet de l’Oasis a été accueilli avec enthousiasme et bienveillance. Nous remercions tous les KissBankers qui ont déjà contribué au financement et à la promotion de notre projet.

Malgré ces efforts, nous n’avons pas encore atteints les 30 000€. Nous n’avons plus que 8 jours pour faire exploser le compteur. Le réseau Colibris et le magazine en ligne Basta! vont relayer la campagne dans les jours qui viennent. Nous vous demandons un dernier effort pour nous aider à atteindre notre objectif.

Il est encore temps d’en parler à vos amis botanistes ou jardiniers en leur expliquant qu’ils pourront venir récolter dans la forêt des espèces et variétés rares de fleurs, de plantes, de fruits et de champignons. Les parents et grands-parents de votre entourage qui cherchent des lieux de loisirs accueillants pour les familles peuvent soutenir la création de l’Oasis et venir y camper ou séjourner avec leurs enfants et petits-enfants.

Pour participer, c’est ici : http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/l-incroyable-foret-comestible-de-l-oasis-de-serendip/

Des Oasis en réseau aux Amanins

Les 24 et 25 janvier, nous aurons la chance d’aller à la rencontre d’autres personnes portant des projets d’Oasis en tous lieux. Le mouvement Colibris nous a en effet proposé de rejoindre la démarche d’accompagnement collectif des créateurs d’Oasis qu’il lance cette année.

Nous aurons donc le plaisir de rencontrer des porteurs de projets qui ressemblent au nôtres et de bénéficier de l’expérience de personnes plus avancées dans leur démarche. Nous vous raconterons ces deux jours avec plaisir dans notre prochaine lettre d’info !

Habiter à plusieurs familles dans l’Oasis de Serendip ?

Les réflexions des familles rencontrées en 2014 ont été fructueuses puisqu’elles sont nombreuses à souhaiter s’impliquer et venir vivre à Serendip ! C’est pourquoi la première rencontre pour un habitat groupé au sein de l’Oasis de Serendip aura lieu les 29 et 30 janvier prochain. Au programme : des temps d’échange formels et informels pour apprendre à nous connaître et des visites de lieux qui nous emballent. L’un d’entre eux nous tient particulièrement à cœur (nous l’avons mentionné dans une lettre précédente), et nous l’avons déjà visité de nombreuses fois.

Nous espérons que ces deux jours nous permettront d’acter ensemble officiellement le choix du lieu et de déterminer un échéancier pour son acquisition. Nous ne pouvons vous en dire plus pour le moment, mais sachez que dès que le collectif se sera positionné officiellement, nous vous partagerons des photos de la future Oasis !

Nous vous souhaitons une belle journée…

Samuel & Jessica

3 Commentaires
  1. Bruandet Evelyne 5 années Il y a

    Bonjour,
    Nous habitons actuellement à Châtillon-en-Diois, une jolie maison ossature bois , construite en 2012; elle est neuve, avec 3 chambres d’hôtes; celle-ci est en vente depuis septembre car mon mari ne supporte plus la vie ici; nous sommes de Lyon. Aussi, moi, 62 ans , avec une retraite de 230 euros ! j’ai décidé de continuer l’aventure seule, me sentant tout à fait à l’aise dans l’accueil et bien sûr dans une maison écologique dans un bel environnement de nature. Donc j’ai ce projet et je vous remercie de me tenir au courant de l’avancée du votre; j’espère que notre maison se vendra vite … mais ça, ce n’est pas nous qui décidons !

  2. lavault christophe 5 années Il y a

    bonjour,et felicitation ,paysan éleveur mes motivations rejoignent les votres sauf que je n’ai pas eu le courage de me lancer encore……
    vous etes vous renseigner sur les divers fonds disponible européen pour ce genre de projet.j’eleve des lamas que j’utilise pour debroussailler des zones a risque d’incendies si vous avez besoin ou si vous rentriez dans une zone ppri ou la c’est obligatoireset pour ttes autres renseignements (vu que je bosse dessus) n’hesitez pas good luck de tt coeur avec vous et bravooooooooooooooooooooooooooo
    christophe ,geneviève et leurs lamas,alpagas ,anes ,chevaux,chiens et chats

  3. Louise Touchette 5 années Il y a

    Bonjour,
    Quel beau projet! Félicitations! Je travaille depuis 3 ans sur un projet de micro-agriculture. Formatrice en milieu communautaire et en entreprise, l’idée de joindre agriculture et formation est selon moi possible et nécessaire pour le développement d’une agriculture alternative. Nous avons, mon copain et moi implanter un verger et un potager en permaculture et aurions la possibilité d’accueillir des gens à la ferme. Notre difficulté est de trouver du temps et du financement pour développer davantage. Nous avons chacun un emploi que nous conservons tout en menant notre projet. Actuellement en recherche d’emploi, je me questionne sur les possibilités de rentabilité de notre ferme et le côté réaliste de pouvoir en vivre. Je trouve motivant de vous lire. Louise https://www.facebook.com/champefruit

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOUS CONTACTER

Nous vous répondrons dès que possible !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account