Compte-rendu de la journée du 22 novembre 2015, par Lolita

Observer, observer, observer. Pour aller à la rencontre du site de l’Oasis, l’apprendre, le comprendre, le connaître, nous nous sommes lancés dans une démarche d’observation qui durera une année. Quatre rencontres viendront ponctuer cette démarche, au fil des saisons, pour nous laisser imprégner de ce lieu, de son histoire, de ses secrets, de sa réalité. Voici le compte-rendu de la première étape : l’Automne.

Entre 9 et 10 heures sont arrivées des personnes de tous horizons : serendipiens, permaculteurs, sympathisants, voisins, personnes informées par le site ou par le bouche à oreille : une vingtaine au total ! Un maximum de monde a donc pu être réuni! 4 groupes d’environ 5 participants ont été formés aléatoirement, chacun ayant des consignes spécifiques, ainsi que deux cartes : une carte avec « vue aérienne » et une carte vierge du lieu.

  • Groupe 1 : « Et si j’étais … une goutte d’eau ? » : ce groupe avait pour consigne spécifique de prêter une attention particulière aux reliefs du lieu, à la présence d’eau dans certains endroits, à son possible cheminement …
  • Groupe 2 : « Et si j’étais … un arbre? » : là, l’accent était mis sur l’ensoleillement, l’influence des vents, les zones boisées (haies, zones de forêts, arbres remarquables, …)
  • Groupe 3 : « Et si j’étais … un ver de terre? » : ce groupe avait à sa disposition 10 bocaux pour faire des prélèvements de sol à des endroits lui semblant clé et pour mission de les répertorier sur la carte. Les différents échantillons ont ensuite été exposés au groupe, comparés, décrits … puis soumis au « test du bocal » (les échantillons sont mélangés à de l’eau et laissés à décanter pour rendre compte de leur composition : matière organique, sable, argile …)
  • Groupe 4 : « Et si j’étais … un humain? » : ce groupe était chargé de rendre compte de l’activité humaine sur le lieu : chemins/routes, coupes de forêts, sculptures, aménagements effectués par le passé …

Une fois tout le monde bien briefé, la troupe se lance dans la jungle serendipienne pour deux heures de crapahutage! Un premier parcours d’une heure se fait en commun, puis les groupes se séparent pour un deuxième tour. Vers midi, tout le monde revient, se restaure, un petit nombre repart et on reprend pour le deuxième atelier : la mise en commun.

Chaque groupe fait un super travail de restitution,  et a pris a cœur sa mission ! La carte obtenue regroupe pleins d’informations intéressantes ; pose des questions clé sur le lieu ; permet de constater toute la complexité du travail d’observation, en esquissant notamment la multitude de liens logiques entre tous les paramètres observés (nature de la végétation à mettre en lumière avec les sols, le trajet de l’eau … etc.) ; et enfin, crée un bon support de discussion.

Les questions abordées à l’issue de cette journée sont :

  • Qu’est – ce que ce travail a mis en évidence?
  • Quelles sont les zones qui posent particulièrement question?
  • Quels sont les objectifs en terme d’action à mettre en œuvre sur le lieu à court terme : d’ici à 3 mois ?

Nous vous informerons dès que la date de la journée « L’Oasis au fil des saisons : l’Hiver » aura été fixée.

Merci à tou-te-s les participant-e-s pour cette belle journée !

4 Commentaires
  1. […] Et si j’étais… une goutte d’eau ? Un arbre ? Un ver de terre ? Un humain ? Observer, observer, observer. Pour aller à la rencontre du site de l’Oasis, l’apprendre, le comprendre, le connaître, nous nous sommes lancés dans une démarche d’observation qui durera une année. Quatre rencontres viendront ponctuer cette démarche, au fil des saisons, pour nous laisser imprégner de ce lieu, de son histoire, de ses secrets, de sa réalité. Voici le compte-rendu de la première étape : l’Automne, par Loli. […]

  2. despois 3 années Il y a

    Bonjour,

    Enfin je vous trouve . je cherche depuis toujours un lieu où partager les valeurs qui sont les miennes « aimer, enseigner, soigner, partager »… Est-il trop tard pour rejoindre votre groupe?
    A vous lire ou vous entendre :).. et Bonne et chaleureuse année
    Anne-Hélène 0670 13 0660

  3. fab 2 années Il y a

    je trouve cette methode d’observation tres interessante, je n’arrive pas a trouver la suite sur votre blog, hiver, printemps et ete. En avez vous tire des conclusions interessantes? Je suis egalement dans une phase d’observation sur une foret existante pour la developer en foret nouriciere , il m’est un peu difficile de savoir par ou commencer

    • Auteur
      Sam 2 années Il y a

      Bonjour,

      En effet, nous avons continué cette méthode d’observation pendant toute cette année d’observation, bien que nous n’avons pas publié d’article à ce propos. Une fiche – méthode est en cours d’écriture au sujet de cette expérience, que nous publierons dans les prochaines semaines !

      Cordialement,

      Samuel pour l’équipe de l’Oasis de Serendip

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Nous vous répondrons dès que possible !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account