Qui a dit qu’il faisait froid dans le nord de la France ? C’est le soleil et une douceur inattendue (17° !) qui nous ont accueillis dans la campagne du Pas-De-Calais en ce début de semaine. Et le soleil n’était pas que dans le ciel : après une petite balade le long de la vallée de la course, nous avons été surpris par les 60 personnes (!) venues échanger avec nous à l’Abri&Co, dans le village d’Ergny. Nous retrouvons dans ce lieu (bien connu de Samuel et Jessica) un habitat groupé composé de deux maisons en ossature bois isolation bottes de paille, une double yourte, et une ancienne grange démontée dans une commune voisine et remontée-là, qui abrite des initiatives collectives, notamment des projets de jeunes du MRJC. Une graine d’Oasis qui ne demande qu’à germer !

Samuel, Chan Sac et Jessica avaient fait le déplacement pour cette première soirée du Serendip Tour 2016, à quelques kilomètres du lieu où s’était déroulée la première soirée de présentation du projet de l’Oasis, deux ans plus tôt.

Les questions habituelles sur l’historique du projet, la gouvernance et le montage juridique ont ensuite laissé place à une réflexion sur la transposabilité d’un projet comme celui de l’Oasis sur le territoire qui nous accueillait.
Il est vrai que l’Oasis est implantée dans un territoire particulièrement foisonnant d’initiatives culturelles, agricoles et éducatives. La Vallée de le Drôme et le Vercors ont une histoire de résistance, de remise en question des systèmes en place qui date de plusieurs décennies.  La question est donc tout à fait légitime : comment initier un projet similaire dans un territoire où les énergies sont plus dispersées ?

Comme l’ont reconnu plusieurs participants de tous horizons, de plus en plus de citoyens, jeunes étudiants, jeunes parents ou actifs en fin de carrière sont en recherche de projets où s’investir et où oeuvrer pour un monde plus juste.
L’appui de réseaux comme le réseau Colibris sont des outils précieux pour se relier localement, avec des personnes qui partagent les mêmes valeurs, les mêmes envies, et avec qui, pourquoi pas, on peut mener des projets communs ? Un projet d’Oasis est ambitieux, mais commencer par créer un groupe local, organiser des événements ensemble permettent de mieux se connaître et d’envisager ensuite des projets à plus long terme.

Le petit concert qui a suivi a permis de finir la soirée en musique : un duo guitare-voix puis une mini-fanfare collaborative ! Sans oublier le « chapeau-chaussure » que nous laissons à disposition du public et qui nous permet de financer nos déplacement pendant ce Serendip Tour.

Nous avons eu le plaisir de retrouver des amis, et de rencontrer des habitants du territoire, ainsi que des membres du groupe Colibris de Béthune, porteurs de projets ou citoyens enthousiastes de contribuer à des projets déjà existants. Nous nous sommes sentis chaleureusement accueillis et nous sommes pleins de gratitude pour ces échanges ! Merci à Gonzague du MRJC d’avoir initié cette rencontre.

Nous nous mettons en route pour Lorgies (Pas-De-Calais) cet après-midi et Lille (Nord) ce soir, et Jean-Guy rejoint notre troupe !

On vous y retrouve ?

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOUS CONTACTER

Nous vous répondrons dès que possible !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account