C’était en août 2014. Nous venions de lancer l’association Oasis de Serendip, nous cherchions activement un lieu, et tout le soutien possible pour cette aventure un peu folle.

Samuel a appelé le réseau Colibris, pour leur dire, en substance :

  • Salut les Colibris. Bon on a un projet d’Oasis, est-ce que vous pourriez nous donner des contacts, des ressources, des coups de main ?

Les colibris ont répondu : Vous appelez pile au bon moment, dans quelques semaines, Le Mouvement Colibris embauchera quelqu’un pour travailler spécifiquement au projet Oasis, qui va consister à communiquer et accompagner les porteurs de projets comme le vôtre !

C’était en Janvier 2015, nous avions été invités à la première rencontre de ce nouveau réseau Oasis, aux Amanins, tout près de chez nous. Pas seulement invités à assister à cette rencontre, mais à y contribuer, en tant que porteurs de projet. Jess n’avait pas osé prendre Pierre Rabhi dans ses bras (comme à chaque fois qu’elle assiste à une de ses conférences), ni avouer à Patrick Baronnet que son livre « La maison autonome » avait, douze ans plus tôt, provoqué un des premiers déclics qui la mèneraient plus tard à l’Oasis (il n’est toujours pas au courant)…

12 autres projets d’Oasis avaient été choisis pour bénéficier d’un accompagnement particulier, à la condition de communiquer largement auprès du réseau, et de faire bénéficier à tous de leur expérience.

Nous avons témoigné, écouté, nous nous sommes sentis bien entourés et très inspirés.

C’était en Octobre 2015, nous avions trouvé un lieu pour l’Oasis, et étions à la recherche de partenaires pour pouvoir acheter ce lieu ensemble. A l’Arche de Saint Antoine, en Isère, nous avons rencontré des dizaines de personnes portant un projet comme le nôtre, et nous nous sommes sentis petites gouttes d’une vague grandissante.

Grâce aux ateliers tournants, nous avons rencontré des personnes qui ont courageusement choisi d’investir avec nous pour faire de l’Oasis de Serendip une réalité ! Et quelques semaines plus tard, nous avons signé ensemble l’achat de notre ferme.

C’était en juillet 2016, et nous avons accueilli un groupe d’une quinzaine de futurs compagnons Oasis. De tous âges, de toutes les régions de France, et de tous les horizons, ces 15 personnes souhaitaient se former pour accompagner au mieux les porteurs de projets d’Oasis. Ils ont réalisé un petit tour des Oasis, et ont passé une journée avec nous. Maël, Maïté, Pascal, Isabelle et les autres ont visité notre oasis, et de longs échanges (ainsi qu’une vaisselle en musique) nous ont permis de partager nos joies, nos difficultés, et la complexité du portage d’un tel projet.

photo réunion

Les réunions à l’ombre des arbres sont nos préférées

C’était en octobre 2017, le dernier forum Oasis. Jess et Sam étaient invités à témoigner, en Bourgogne.

Plus de 60 projets étaient représentés, et la carte des Oasis concrétisées et en projet mentionne au total plus de 400 initiatives en France (et en Belgique !).

Des oasis partout !

La carte des projets représentés lors de ce festival

Nous avons retrouvé les compagnons Oasis, fiers d‘avoir accompagné de si nombreux et beaux projets, menés par de belles personnes. Ils nous avoué que l’Oasis de Serendip leur avait laissé un souvenir marquant et qu’ils espéraient pouvoir observer par eux-mêmes les avancées du projet, et de notre collectif.

Nous y avons retrouvé Gabrielle et Mathieu, du mouvement colibris. Entre deux crises de rire, j’ai été épatée par l’énergie qu’ils mettent au service de ce projet Oasis.

conférence de Pierre Rabhi

La conférence de Pierre et Mathieu

Pierre était là lui aussi, et Jess n’a toujours pas réussi à trouver le courage de le prendre dans ses bras.

Nous avons découvert des dizaines de projets, tous différents et tous plus inspirants les uns que les autres.

De plus en plus de projets vont bien au delà d’un habitat groupé, et les discussions autour de la permaculture, de l’éducation, de l’autonomie alimentaire, de coopératives de travail étaient fournies.

Sam et moi étions invités à témoigner et nous y avons partagé, avec transparence, ce qui fonctionne, ce qui reste à construire, ce que nous avons à réparer, nos défis pour les prochains mois, nos prochaines années, et nos priorités. Nous espérons qu’au prochain Forum oasis, une grande partie de l’équipe de Serendip pourra aller contribuer, partager, échanger, car nous revenons toujours à la fois reboostés et plus ajustés dans notre posture après ces rencontres.

Et je fais la promesse solennelle de prendre Pierre Rabhi dans mes bras la prochaine fois que je le croise, pardi !

Si vous étiez à ce festival, n’hésitez pas à partager vos impressions dans les commentaires !

 

Festival Oasis

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Nous vous répondrons dès que possible !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account