Ce week-end une quinzaine de personnes se sont réunies à l’Oasis, et malgré le froid de l’hiver, il y avait de la chaleur dans la salle commune. Samedi, nous étions tous installés autour du poêle, une tasse de thé ou de café à la main et une petite part de gâteau pour réconforter notre deuxième cerveau. Ce jour-là était consacré à la rencontre : celle-ci s’est faite dans la bonne humeur avec les jeux de Stéphanie, toujours aussi enthousiaste à prendre soin du vivre ensemble. Une certaine impatience à rentrer au cœur du sujet du jour venait rappeler la raison de cette rencontre et son importance « habiterons nous ici, ensemble, et comment ?» .

Un tour de présentation succinct, dont le tintement de clochette de Fanylo annonçait la fin du temps imparti a permis de se faire une vue générale du profil de chacun/e. C’est l’après midi, avec une présentation de Samuel, que nous a été donné l’occasion de parler du concret et de s’exprimer sur ses besoin et ses attentes. Au fil des heures, nous avons pu observer des ponts se faire ou non entre les envies et projets de chacun. Ce qui nous reliera certainement le plus ne sera étonnement pas l’habitat mais bien les activités à développer sur le site de l’Oasis. En effet, le projet initié par Samuel et Jessica en 2014 d’expérimentation de la transition fait écho dans le cœur de tous, car les personnes réunies aujourd’hui, de tous âges et d’horizons différents sont également à la recherche d’un lieu pour faire vivre leur rêve d’être plus proche de la nature et de ses possibles.

La matinée de dimanche se passe dans la nouvelle salle de formation, fraîchement repeinte. On s’assoit par terre sur les matelas de sol, les cousins et les couvertures. Un tissu rond multicolore apporte une énergie joyeuse dans le cercle, et pour sublimer le tout quelques rayons de soleil passent par la fenêtre. La dynamique de groupe prend forme avec des ateliers en petits groupes, où l’on commence à définir les différents pôles du projet et leur contenu, et dont la synthèse nous amène à une première vue d’ensemble du projet de rénovation. Bonne nouvelle, tout semble s’agencer et se coordonner, alors c’est parti, on planifie les prochaines rencontres, en petit groupe, ensemble et avec les architectes. Un dernier repas partagé et on se quitte avec le sourire, la tête pleine d’idée à faire mûrir jusqu’à la prochaine fois !

Noémie

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Nous vous répondrons dès que possible !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account