L’observateur consciencieux des phénomènes naturels que tu ne manques pas d’être, cher lecteur, n’en finit pas, j’en suis sûr, d’être charmé et surpris par l’ampleur de la débauche d’énergie qui accompagne l’arrivée du printemps. Tout le vivant se met alors au diapason d’une quête folle : la reproduction. C’est le moment de l’année où l’on est le plus susceptible d’observer certaines espèces animales (comme chez nous le renard par exemple ou le chevreuil) qui semblent faire momentanément fi des règles les plus élémentaires de sécurité, en paradant notamment le matin ou le soir à découvert.

Qu’est-ce qui justifie une telle frénésie ? Perpétuer l’espèce, certes, mais pas simplement en dupliquant des individus. Des essais, innombrables, à la faveur du passage d’un insecte pollinisateur d’une fleur à une autre, d’un coup de vent ou encore d’une rencontre entre deux individus, le tout accompagné d’un immense brassage génétique : toutes les stratégies déployées visent à organiser une gigantesque expérimentation.

A quoi rime donc cette improbable complexité ? Faire du neuf 🙂 . Le climat évolue, les milieux de vie changent. De nouvelles niches écologiques se créent, d’autres disparaissent. La nature met donc en place les conditions d’une innovation permanente, afin de garantir la pérennité des espèces, et finalement la résilience des écosystèmes. Derrière ses couleurs vives et ses odeurs légères, le  printemps est donc un laboratoire à ciel ouvert !

Cette expérimentation fait partie de notre ADN depuis l’origine du projet : agroforesterie, éducation, permaculture, vivre-ensemble… Nous ne prétendons pas avoir des solutions aux problèmes de notre époque, mais nous pensons qu’il est important de donner une place à l’innovation. C’est à la fois une manière de nous mettre au service de « demain », mais c’est aussi (et surtout) prendre de nouvelles habitudes, en nous rapprochant de ce vivant en perpétuel changement !

Alors, quoi de neuf à l’Oasis de Serendip en ce printemps 2018 ? Côté « minéral », l’infrastructure de notre projet se renforce petit à petit : de nouveaux emplois ont été créés ces derniers mois, et nous sollicitons le soutien de la SCIC Coopérative Oasis pour accompagner financièrement le projet de rénovation du bâti. Côté « végétal », nous sommes en chemin pour devenir « refuge LPO » et ainsi mieux connaître et renforcer la biodiversité (pas seulement les oiseaux, mais aussi les amphibiens, les papillons, les chauve-souris, etc…) présente sur le site. Le programme de l’été s’annonce passionnant : des formations, des événements festifs, des ateliers pour petits et grands… on innove notamment avec des séjours d’immersion en juillet et en août. Les inscriptions sont ouvertes, profitez-en !

Nous sommes aussi attentifs au « neuf » qui nous entoure, alors voici quelques infos à ne pas rater : plusieurs de nos marraines et parrains ont pris la plume ces derniers temps, c’est le moment d’enrichir votre bibliothèque ! Nos amiEs de l’Oasis Alegria à Allex organisent un 1er festival des Petites et Grandes Autonomies, où l’innovation sera à l’honneur ! L’Atelier des Alvéoles a inauguré il y a quelques semaines sa pépinière, et le réseau Forêts Nourricières organise sa 1ère rencontre à la ferme du Plessis (Eure-et-Loir).

Et vous, quoi de « neuf » par chez vous ?

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOUS CONTACTER

Nous vous répondrons dès que possible !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account