Pour la 3ème année consécutive, des membres de l’Oasis de Serendip se sont rendus au festival Oasis organisé par le Mouvement Colibris. Jérémy et Rita en ont profité pour approfondir leur connaissance de l’univers des Colibris, nouer des contacts et partager notre actualité. Nous vous proposons de vous immerger dans cette édition 2018 à travers cet article rédigé par Gabrielle Paoli et publié le 9 novembre dernier sur le Mag des Colibris. 

Du 12 au 14 octobre 2018 au château des scouts et guides de France de Jambville (Yvelines) se sont réunis près de 250 personnes vivant ou souhaitant vivre dans des oasis. Plus de 70 oasis étaient réunies pendant deux jours pour jouer, témoigner, s’aider, partager leurs succès et leurs difficultés, danser… Nous nous sommes quittés sur ces mots de Satish Kumar, activiste indien de la simplicité volontaire, prononcés à l’occasion d’une conférence de clôture un peu magique : « La réponse est l’amour. Quelle est la question ? »


À l’issue du festival, nous avons demandé aux participants de partager leurs « pépites ». Ces petits moments, idées ou astuces avec lesquels ils sont repartis. Pour tout récit de ce festival, nous avons donc souhaité partager ici quelques-unes d’entre elles :

« L’atmosphère créée pendant ces deux jours : ouverture, confiance, apprentissages sans « obligation de résultat » ou comparaison entre nous. En tant qu’oasis, je me le suis sentie vraiment invitée, et au centre… avec toutes les autres oasis ! Et j’ai senti que le réseau se fortifie. » An.

« Selon moi le plus grand intérêt du festival est de pouvoir créer des liens d’amitiés pour s’entraider entre oasis. » Ad.

« Ma pépite ? En aidant les autres, je m’aide aussi. » Ma.

« La disponibilité des compagnons est formidable ! Merci aux colibris de les réunir, merci aux compagnons de donner de leur temps, de partager leurs connaissances et tout ça avec bienveillance. » Ju.

« Les rencontres et les discussions avec des groupes ou des personnes en difficulté dans leur projet, du fait de la qualité des échanges et parce que cela met en lumière la nécessité de ne pas vivre en vase clos. » Ce.

Lire la suite de l’article sur le Magazine des Colibris

1 Commentaire
  1. […] de cette année bien chargée. Le réseau aussi a marqué le coup avec l’organisation du Festival Oasis à Jambville, où étaient présents Jérémy et Rita, qui ont profité de ce moment pour découvrir plus en […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOUS CONTACTER

Nous vous répondrons dès que possible !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account